Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?

23/11/11 : évaluation des dossiers de preuves EmaEval   Lecture : Public, Modification : Tout le réseau

Télécharger en PDF Page lue par 25 membre(s) et 7736 affichage(s)

Dernière mise à jour le 28 Novembre 2011 par Jézabel Roullée

 

Points abordés : retour sur l'évaluation des dossiers de preuves et présentation de la phase 2.

1. Retours sur l'évaluation des dossiers de preuve EmaEval
2. Recommandations
3. Présentation de la phase 2
4. Echanges
5. Conclusion

 

1.    Retours sur la période d’évaluation des dossiers de preuve

Jean Michel Jullien présente l’interface évaluateur avec :
-    la liste des candidats
-    le nombre de dossiers déposés par candidat pour ceux qui ont posé au moins un dossier (figure 1)


Vue par candidat des compétences validées et non validées (figure 2): n gris : dossier non évalués (mention Choix), ou en cours d’aller retours formatifs (mention en rouge ou en vert)


Cette vue d’ensemble (figure 3 : vue du gestionnaire de scolarité) correspond aux dossiers déposés, évalués et non évalués ou en cours d’évaluation.  Cette vue ne tient pas compte des résultats partiels déjà acquis dans les dossiers qui font actuellement l’objet d’aller retours formatifs entre le candidat et son évaluateur (les dossiers grisés ci dessus avec des mentions rouges ou vertes).

Environ 70 % des dossiers déposés par les candidats ont été lus par les évaluateurs, 60% ont été évalués, 25% on fait l’objet de demandes d’amélioration.
Les autres dossiers de preuves doivent être soit déposés par les candidats (5), soit complétés en fonction des commentaires reçus par les évaluateurs (dossiers grisés avec mentions vertes ou rouges).

Guy Horvath explique que, globalement, les dossiers sont de très grande qualité et d’un grand professionnalisme. Ils présentent des éléments de la pratique des candidats. Par contre, ils ne sont pas forcément bien présentés du point de vue du C2i2e (en termes de liens entre compétence et activité notamment).

La méthodologie de travail retenue par les évaluateurs repose sur :
-    une vue de la composition globale du dossier (figure 4),
-    une analyse par dossier du contexte, des activités, des traces, etc (figure 5).

Le temps passé par évaluateur est très long : 2 jours pour 4 personnes.
Pierre Dusseux a passé 7h pour un candidat !
(le temps moyen d’évaluation pour un étudiant en formation initiale est de 2h)
Ce temps est d’autant plus long quand il y a beaucoup de dossiers par candidat.
François Duport précise que les évaluateurs sont confrontés à une double difficulté :
-    évaluation à l’aveugle
-    personnes en poste, avec une expérience très dense
Jean-Michel Jullien rajoute que la méthodologie de travail des évaluateurs est également chronophage.

Pour chaque compétence, la note donnée correspond à l’un des 5 niveaux :

-    Information (Je connais cette compétence)
-    Explication (Je suis capable d’expliquer ce qui caractérise cette compétence)
-    Mise en œuvre (J’ai effectivement mis en œuvre la compétence au gré des activités décrites)
-    Réinvestissement (capacité de contribuer)
-    Distanciation (mettre en perspective, citiquer, analyser)
La compétence est validée à partir du niveau « mise en œuvre ».
Attention car il s’agit souvent de déclaratif, et parfois les ressources associées ne correspondent pas aux compétences (car on a travaillé sur l’ancien référentiel). Il est alors impossible de valider les compétences (ex. des compétences B41 et B43 souvent non comprises). La compétence A22 mérite également d’être relue.

Pour connaître le résultat d’évaluation et le discours évaluatif sur chacun des dossiers, le candidat se connecte sur emaeval puis :
> Outil « mes dossiers d’évaluation » > double cliquer sur « référentiel C2i2e » (cf figure 2)> double cliquer sur un résultat et regarder tout en bas le commentaire par dossier. On trouve aussi le commentaire en communication interne (à gauche)
Lorsque le candidat est invité à retravailler, le dossier est de nouveau éditable par le candidat pour être modifié et resoumis. Si le dossier ne revient pas, c'est qu'il n'y a rien à modifier.

2. Recommandations

-    Mettre en évidence des situations professionnelles,

-    Faire preuve de synthèse.

-    Nécessité de cadrer les choses : limiter le nombre de dossiers, recommander un format de dossier (chaque dossier traitant d’un nombre maximum de situations, correspondant à telles compétences, …)

-    Partir de mises en situation professionnelle, avec lien sur compétences et preuves (préciser de manière structurée, ce qui doit être donné à voir dans les dossiers). Etant donné que les publics cibles sont très hétérogènes, il est difficile d’identifier des situations types (« herbier de situations »). Par contre, pour chacune, il est nécessaire de préciser le rôle du candidat, les personnes avec lesquelles il a travaillé, les outils utilisés, etc.

-    Il est donc nécessaire que les candidats aient compris le référentiel. Comme le guide d’accompagnement va être construit pendant la phase 2, il faudra décrypter le référentiel en amont avec les candidats, en expliquant la démarche et en montrant des exemples.

-   L’objectif poursuivi est que les dossiers de preuves soient facilement publiables par les candidats et facilement évaluables (maximum 1 à 2h par candidat pour l’évaluation).
 
-   Le candidat phase 2 pourrait partir d’un tableau à double entrée par compétences et activités professionnelles de manière à identifier les compétences par activités, puis regrouper les petites activités en grandes activités pour en arriver à une situation dont le sens est donné par un ou des objectifs de formation ou des objectifs professionnels.

Temps à passer par les candidats pour finaliser : 2 heures à 2 jours selon les candidats

> Fin des dépôts des dossiers des pionniers : 12/12
> Fin de l’évaluation des dossiers : 31/12

3.    Présentation de la phase 2

Le support powerpoint est publié dans l’espace "pionniers C2i : Phase 1".
La phase 2 est une phase de test qui prépare à la dissémination en phase 3.
•    Acteurs : Région, MINES, Lyon 1, acteurs du réseau, AMO et équipe d’animation  
•    Public : 40 personnes inscrites (OF et EPN)
•    Période : 15 janvier – 30 juin 2012
•    4 activités mettant les candidats en situation + un module d’accompagnement :
•    Décrire et analyser son environnement de travail
•    Découvrir un outil de veille et/ou de travail collaboratif et le présenter
•    Ethique et juridique du numérique
•    Concevoir, produire et évaluer une activité de formation (de préférence en lien avec le B2i adulte ou des orientations DFC)

 

4.    Echanges

Attention à être très concret et très clair dans la présentation de la phase 2 auprès des candidats.

La réunion du 15/12 doit permettre une mise à l’étrier des candidats (pour qu’ils commencent à réfléchir sur leur environnement professionnel et sur les activités).

Sur le plan administratif, cela demande le dépôt d’un dossier DU auprès du CA UCBL d’ici le 08/12 pour un passage en commission le 13/12, puis communication sur le tarif et les modalités d’inscription au DU pour les inscrits phase 2.?
Il faut également que les pionniers intéressés par une mission de tutorat se positionnent avant le 15/12, sachant que Jean-Michel Jullien leur fait un email précisant le tarif et la charge correspondante (un premier calcul indiquait ~1100 € par groupe de 7 candidats, pour 15.5h collectives et 12h individuelles, donc 27.5 h au taux de 40.96€ de l’heure, mais ce calcul doit être actualisé au regard des temps de charges prévisionnels discutés aujourd’hui).

Le recrutement se ferait en tant que vacataire par l’UCBL, voire sous forme de convention entre l’organisme employeur du tuteur (car le temps sera passé sur du temps salarié) et l’UCBL, mais cela sera beaucoup plus long à mettre en œuvre.

Pour la formation, le système de classe virtuelle est adobe connect (avec comme difficulté qu’il s’agit d’un système propriétaire avec capacité de 50 licences). L’intérêt est d’obtenir des logs de connexion et donc de pouvoir justifier de l’investissement en formation du salarié.
Une expérimentation est en cours avec EVO.

-> Mise en ligne du PPT pour discussion (sur le forum) jusqu’au 05/12

5.    Conclusion

Concernant l’évaluation des dossiers de preuves des pionniers :
-    Retour des évaluateurs d’ici le 29/11
-    Finalisation par les pionniers avant le 12/12
-    Evaluation des dossiers pour le 31/12

Concernant le parcours phase 2:
-    Commentaires pionniers avant le 05/12
-    Dépôt du dossier UCBL le 08/12
-    Finalisation présentation FormaVia le 08/12
-    Réunion de lancement phase 2 le 15/12
-    Puis inscription au DU avant le 15/01

Concernant le tutorat :
-    JMJ envoie une proposition rapidement aux pionniers
-    Réponse souhaitée par les tuteurs avant le 15/12

A FAIRE : calendrier  pour la formation phase 2 et communiquer les dates aux candidats (avec possibilité de s’inscrire jusqu’à la CV1)

Présents : L.ACHDDOU (Région RA) - M.CHONG (AFPA) - C.DUMONT (Educagri) - N.ECOCHARD (EPLEA Les Sardières)- G.HORVATH (IUFM UCBL) - O.HOENIG (ARISTOTE) - JM.JULLIEN (IUFM UCBL) - S.LEPRINCE (ADEAFormation) - S.LUCIEN-BRUN (La Fabrique à Liens) - I.NICOT (AFPA) - G.REYNARD (ACFAL Formation) - L.ROUMEAS (EFFIPARTENAIRES) - O.VERNIER, F.DUPORT, J.ROULLEE (Formavia)

, ,

compte-rendu