Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Adhésion au groupe : Accès libre
Visibilité : Lecture : Public
Espace de la communauté




Atelier "Pratiques numériques en formation" du 28/01/11 (compte-rendu)   Lecture : Public, Modification : Groupe: PraTIC et Formation (Projets Rhône-Alpes TIC et Formation)

Télécharger en PDF Page lue par 6 membre(s) et 4687 affichage(s)

Dernière mise à jour le 13 Juillet 2011 par Olivia Vernier

Cette page et les "sous-pages" qui y sont liées (cf. Sommaire ci-contre) est l'espace de travail et de synthèse associé à l'atelier du 28 janvier 2011 "Pratiques numériques en formation", consacré à l'expérimentation d’usages concernant les TIC pour les organismes de formation / insertion et espaces publics numériques.

L'objectif était la découverte d’usages TIC pour les organismes de formation / insertion et espaces publics numériques.

Compte-rendu

L’atelier du 28/01/11 s’est déroulé dans d’excellentes conditions de travail – un grand merci à REN Formation pour la qualité de son accueil.

Participants

France Loire Formation, Côté projets, CEFRA, AFPA, NACRe Rhône Alpes, Centre de formation Handica.Reussir, ADEA Formation, Réseau des EPN du Lyonnais, CNED Institut de Lyon, PIHC Romans (Plate-forme d’Insertion par l’Humanitaire et la Coopération), REN Formation, Université Claude Bernard Lyon 1, IFSI, AB CREA, Trouver Créer, …

 

Déroulement

Un tour de table virtuel a eu lieu préalablement sur l’espace de la communauté.

 

1. Introduction : L'utilisation des TIC en formation en Rhône-Alpes

Après une rapide introduction pour rappeler les objectifs et actions de la communauté (Rebecca Chappe) et le bilan de l’utilisation des TIC en formation en Rhône-Alpes (Olivia Vernier), les participants ont pu pratiquer directement sur ordinateur.

 

2. Atelier 1 - l’utilisation de la plateforme sociale "Elgg" (Florian Daniel)

Il s'agissait, à la fois:

  • de proposer une mini-formation à l'utilisation de la plateforme sociale de FormaVia,
  • et d'expérimenter, en situation réelle, un usage transposable sur d'autres outils et dans d'autres contextes.

Ils ont vu ou revu comment :

  • faire ce qu'on pourrait appeler "l'éditorialisation de soi" : créer un compte et renseigner son profil, ajouter une photo ou un avatar, se présenter via un article de blog, mettre en valeur ses productions,
  • et comment travailler dans un groupe : répondre à une publication, engager une discussion, communiquer et travailler dans un groupe.

-> Consultez le contenu et les conclusions de cet atelier

Voir aussi le Guide de démarrage sur la plateforme FormaVia, qui référence les pages d'aide et détaille les points abordés.

 

3. Atelier n° 2 : Pédagogie 2.0 : intégrer le web 2.0 dans les parcours de formation (François Duport)

Présentation de François Duport concernant la pédagogie 2.0

 

A travers 2 cas pratiques – un grand merci à Côté Projets et ADEA Formation d’avoir fourni ces exemples – il s’agissait de réfléchir aux bénéfices et modalités d’intégration des TIC dans ces séquences pédagogiques, selon 4 entrées :

  • L’individualisation des parcours
  • Le collaboratif
  • Les ressources pédagogiques
  • Le suivi des stagiaires

Les participants ont travaillé en binôme et renseigné leurs contributions sur une page etherpad.

  1. Etude du cas pratique "Motivation et Cible métier"
  2. Etude du cas pratique "Cours de droit du travail"

 

4. Debrief des ateliers

Conclusion de François Duport : cet atelier montre l'intérêt de faire de l'ingénierie pédagogique de type bac à sables, même en présentiel.

Les usages correspondent également à des éléments de compétences du référentiel B2I Adultes.

Quelques liens et retours d’expériences complémentaires :

  • Le blog de Mario Asselin et ses réflexions concernant les pratiques réflexives via un blog.
  • Trois retours d'expériences de professeurs utilisant Etherpad.
  • TIC, identité numérique et recherche d’emploi :
    • Dans le domaine de l'insertion professionnelle, la publication de CV en ligne est aussi un bon moyen de sensibiliser les stagiaires à la gestion de l'identité professionnelle.
    • De nombreux sites sur la recherche d'emploi ont des flux -> il est très intéressant de collecter ces infos dans le cadre d'une recherche d'emploi.
  • Utilisation du photo langage pour favoriser l'expression, l'argumentation concernant le choix d'un support visuel (par ex. une photo choisie sur flickr) pour exprimer une idée (par ex. ce que représente pour moi tel métier).
  • XFruits pour gérer et agréger les flux RSS  et profiter de la veille faite par un grand nombre d'utilisateurs, veille ciblée sur des thématiques(plus pertinente que google alert)

Retour d'expérience sur ce cours Droit du travail (Stéphane Leprince)

Utilisation d'une plate forme spirale pour travailler ce même cours (diffusé également de manière classique) avec des apprentis aides paysagers.
Utilisation d'un wiki dans lequel on peut intégrer d'autres ressources (vidéos, etc...)

Dans un 1er temps : Stéphane propose un plan du cours et répartit le travail entre les membres du groupe. Chacun recherche les infos sur Internet et fait un travail de synthèse, puis tous sont décalés d'une place et travaillent sur l'illustration (recherche d'une image sur le web en lien avec le sujet traité par le collègue), puis recherche de reportage sur un 3eme sujet, enfin évaluation en ligne sur le sujet.

->    Le résultat est très intéressant

En comparant avec la modalité classique de diffusion de ce cours, on peut se poser la question de l'efficacité des TIc sur les apprentissages.
 
Le temps passé est beaucoup plus important mais la dynamique créé est très intéressante (plutôt 8h de temps passé que 4h) mais avec acquisition de compétences TIC dans le cadre de l'action pédagogique.
 
[AM Perraud] pendant longtemps on a dit que cela faisait une différence peu significative. Maintenant cela s'accélère.

Quelle mesure de cela ? les outils ont été utilisés de manière passive mais sans objectifs pédagogiques, d’où un « effet diligence » ie au départ les TIC sont chronophages, si on ne change pas sa pédagogie, c’est voué à l'échec (ou effet niveau 0).

 -> Il est donc nécessaire de changer de pédagogie

D’où la question de la formation des enseignants car les étudiants font tout un apprentissage informel qu il faut récupérer et formaliser.

[S.Mariaux] on peut utiliser les TIC dans un cadre traditionnel mais il faut reflechir en termes d'apprentissages.

[T.Zanone] il faut réflechir en termes de compétences. L'enseignant est un tiers certificateur.

Attention à ce que l’utilisation des TIC ne soit pas une fin en soi.
 
Ex d'un cours transmitif : les TIC peuvent simplement servir à diffuser sur un autre support.

La question est celle de l’appropriation par les formateurs. FormaVia doit organiser la formation à la culture numérique ->pour que les formateurs puissent choisir leur pédagogie

 
Retours d'expériences sur l'implication des formateurs et enseignants

Ex Lyon 1 [AM Perraud] : 90000 utilisateurs de la plate-forme

Ex Lyon 3 -> aujourd'hui, 95 % des enseignants de la faculté de Droit connaissent la plate-forme et l'utilisent, de la manière qui leur convient.

Extrait : "Vous avez formé les enseignants en masse à l'utilisation de la plate-forme ?
Surtout pas ! Nous avons toujours fonctionné sur une logique de service, n'imposant rien à personne, mais nous tenant à la disposition de ceux qui voulaient savoir de quoi il s'agissait, en affirmant que l'outil était au service de la pédagogie, et pas le contraire."

 

Conclusion

[F.Duport] : Vers le web puissance 2 (web au carré) ?
 
[R.Chappe] :
Dans le contexte de diminution des budgets des OF (qui se trouvent contraints de travailler plus pour gagner moins, donc indépendamment des objectifs pédagogiques), en termes de gestion, l'utilisation des TIC devient incontournable car cela constitue un moyen de gérer de plus petits groupes (ou accueillir plus de publics).
-> Les TIC contribuent au fait de maintenir les OF à flots au regard des moyens accordés par les collectivités territoriales.

Il est donc fondamental de continuer à approfondir ce que l'on a abordé, et  de constituer une série d'articles retours d'expériences des organismes de la CoP.

[S.Lucien-Brun] : Il faudrait des retours d'expériences plus détaillés (pourquoi on choisit tel ou tel outils dans tel cas de figure).

-> repenser l'articulation entre objectifs pédagogiques et dispositifs choisis à travers des retours d'expérimemtations.

[F.Daniel] propose la mise en place d'unn questionnaire visant à faciliter et homogénéiser les retours d'expérience.

 

[O.Vernier] propose la réalisation d'une cartographie des usages pédagogiques des TIC illustrés par des retours d'expériences.

Cf. la carte sur les meilleures pratiques de l'éducation 2.0 réalisée par C.Vauffrey dans le cadre de l'étude du même nom (Autrans 2011).

 

Relevé de décisions

Prochaine réunion de la CoP : date à définir

, , ,

réseau social, communautés de pratiques, projets, culture numérique, ingénierie pédagogique, compte-rendu