Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Le C2i2e appliqué au secteur de la formation continue.

Avril 2010

Les TIC s'introduisent partout : éléments de constat à partager (Accès: Lecture : Public)

le 28 Avril 2010 par Jézabel Roullée   Commentaires (0)

,

communautés de pratiques

> Quelques chiffres : un constat

Dans l’UE, l’utilisation régulière d’internet est passée de 43 % en 2005 à 56 % en 2008. Désormais, 43 % des citoyens utilisent internet chaque jour, les taux étant plus élevés parmi les jeunes.
 
Des écarts importants subsistent toutefois : les personnes de 65 à 74 ans, les inactifs et ceux qui ont un faible niveau d’instruction constituent les catégories de la population les plus exclues du numérique.
 
> Les TIC s’introduisent partout

Quotidiennement, nous sommes confrontés de plus en plus à des situations marquées par l’introduction de l’informatique et de l’Internet :
- comme parent pour suivre la scolarité de ses enfants ;
- comme salarié ou personne à la recherche d’emploi dans un monde du travail où la connaissance de l’informatique s’avère nécessaire dans presque tous les secteurs d’activité ;
- comme citoyen lorsque les organismes orientent sur des sites Web pour obtenir des informations complémentaires, accéder à un service ou exprimer une opinion ;
- en tant que consommateurs confrontés aux guichets automatiques et aux modes de paiement automatisés,
- comme touriste pour organiser ces vacances, acheter une prestation sur un portail de vente en ligne,
ou encore comme formateurs et apprenants qui partagent un espace d'apprentissage collaboratif...
 
Qui plus est dans un secteur particulièrement évolutif toujours en mutation les Technologies de l’Information et de la Communication implique un renouvellement permanent de ces compétences.
 
Une étude prospective récente indique que, sur le marché du travail européen, il pourrait manquer 384 000 professionnels des TIC d’ici 2015. En outre, seulement 10 % des emplois de l’UE ne nécessiteront pas de compétences numériques dans cinq ans.
 
> La compétence numérique : une clé indispensable
 
L’Europe a défini un cadre de « compétences clés » pour les individus.
Ainsi, les compétences clés pour l'éducation et formation tout au long de la vie constituent un ensemble de connaissances, d'aptitudes et d'attitudes appropriées au contexte.
 
Ces compétences sont jugées particulièrement nécessaires à l'épanouissement et au développement personnels des individus, à leur inclusion sociale, à la citoyenneté active et à l'emploi.
 
Parmi ces compétences : le numérique. Au delà de la maîtrise d’une ou plusieurs langues, de connaître ces droits civiques pour être un citoyen actif, d’être capable de suivre un raisonnement technique ou encore de gérer un projet, il est désormais nécessaire de maîtriser les Technologies de l’Information et de la Communication.
 
 
> Un contexte favorable en Rhône Alpes
 
L’enjeu de la culture numérique concerne les citoyens, mais également les acteurs de la formation qui doivent s’armer pour intégrer les TIC dans leurs pratiques. Dans un contexte européen, la Région Rhône-Alpes engage un programme à l’horizon 2011 pour aider les organisations à se transformer, innover, s’adapter. Il s’agit d’inciter, mais également de donner les moyens.
 
C’est dans un contexte territorial favorable que le réseau FormaVia propose de réfléchir autour de la « culture numérique » et de lancer une nouvelle Communauté de Pratique pour inviter les acteurs de la formation tout au long de la vie à venir débattre et réfléchir ensemble.
 
En effet, c’est dans un contexte particulièrement favorable que cette Communauté d’acteurs se crée. Plusieurs raisons à cela :
 
- La création d’un Service Public Régional de la Formation Professionnelle (SPRF). Il met en avant l’égalité d’accès à la formation pour les rhonalpins et la nécessité de créer les conditions de l’exercice de la formation tout au long de la vie. Il s’agit d’organiser les acteurs de la filière, de les aider intégrer le cadre du SPRF, d’offrir plus de visibilité à une offre territorialisée d'insertion et de formation professionnelle. L’atteinte des objectifs fixés à cette nouvelle offre territoriale nécessite pour la Région notamment d’accroître le recours aux TIC.
 
- Les prochains appels d’offre de la programmation qualifiante en 2011. tous les publics de la formation – dont les demandeurs d’emploi – auront besoin de ces compétences clés. Les organismes qui répondront aux nouveaux appels d’offre devront intégrer cette compétence numérique, et donc être formés par des acteurs certifiés, compétents.
 
- La montée en puissance de la territorialisation de la formation (CTEF). L’offre de service sera mise en œuvre au niveau régional et territorial. Pour sécuriser et individualiser les parcours, l’offre de service s’appuiera au plan local sur les acteurs du parcours de la personne, notamment dans le cadre des instances des Contrats Territoriaux Emploi Formation (CTEF)
 
- Dans la continuité de la politique SIDHERAL
(Société de l'Information pour le DEveloppement de RHone ALpes)

[1] d’après le rapport sur la culture numérique et le rapport sur la compétitivité numérique de l’Europe. Source : http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu&id=17180 Fenêtre sur l’Europe.

Si vous avez des ressources documentaires, web, des réflexions à partager, concernant ce cadre général de contexte.... le blog est fait pour ça. Réagissez, contribuez...